Trucs et astuces pour le Fujifilm X-T20

Vérification du firmware boitier ou objectifs

Insérez un support formaté vierge dans l’appareil photo. Allumez le boîtier tout en maintenant le bouton [DISP / BACK] enfoncé. Le numéro “CURRENT” indique la version actuelle du firmware (micrologiciel) de l’appareil photo.

Lorsque vous vérifiez le firmware (micrologiciel) d’un objectif, vous devez fixer l’objectif sur le boîtier de l’appareil photo lors de la manipulation précédente.

Après avoir vérifié la version du firmware (micrologiciel), appuyez sur le bouton [MENU / OK], puis éteignez votre appareil photo.

Divers

Laissez-moi partager avec vous d’autres trucs et astuces, plus ou moins connus, sur le X-T20:

  • Maintenez le bouton “poubelle” enfoncé pendant quelques secondes, puis appuyez au centre de la molette de commande de lecture pour déclencher la fonction FORMAT.
  • vous pouvez verrouiller toutes les touches (pour éviter de les actionner accidentellement) pendant la prise de vue, en maintenant la touche MENU / OK enfoncée jusqu’à ce que l’icône de verrouillage s’affiche
  • X-T20 a un niveau électronique (réglage de l’écran> réglage personnalisé disp)
  • AF-L / AE-L peut être modifié pour que la mise au point / exposition reste verrouillée non seulement lorsque la touche est pressée (BOUTON / RÉGLAGE NUMÉRIQUE> MODE AE / AF-LOCK> INTERRUPTEUR AE & AF ON / OFF)
  • Mise au point plus rapide en utilisant POWER MANAGEMENT> Mode PERFORMANCE
  • En affectant ISO, simulation de film, balance des blancs, etc. aux touches de fonction ou à la molette de commande (au lieu du menu rapide), vous aurez un aperçu en direct de l’effet particulier
  • Vous pouvez vérifier le niveau de batterie détaillé en % dans le coin supérieur droit du panneau de configuration (sous la touche DISP / BACK en mode de prise de vue)
  • Il est possible que l’exposition dans le viseur électronique soit indépendante de l’exposition de la prise de vue réelle (“Aperçu EXP / WB en mode manuel” dans les paramètres de l’écran)
  • Appuyez sur le bouton DISP / BACK et maintenez-le enfoncé en mode de prise de vue pour ouvrir le panneau Fn / AE-L / AF-L.
  • Le réglage de la molette de compensation d’exposition sur le mode C étendra la plage d’exposition à +/- 5
  • Vous pouvez ajouter des informations de copyright aux données EXIF ​​dans SAVE DATA SET-UP> COPYRIGHT INFO
  • Vous pouvez modifier le nom de fichier par défaut à partir de DSCFxxxx (SAVE DATA SET-UP> EDIT FILE NAME)
  • Une caractéristique qui me plaît mais qui n’est pas facile à comprendre: lorsque vous modifiez la mise au point pour utiliser le bouton arrière AF-L, puis que vous mettez le commutateur de mise au point sur le devant du boîtier à M (manuel), vous déconnectez le focus du bouton déclencheur. Cela signifie que vous pouvez utiliser le bouton arrière AF-L pour effectuer la mise au point, faire un peu de re-cadrage et appuyer sur le déclencheur lorsque vous avez la composition souhaitée. Cela permet aussi d’adapter l’analyse de lumière au cadre photographié et pas celui servant à la mise au point
  • Un chargeur USB portable (ou une batterie de voyage) chargera complètement le X-T20 en un peu moins de 2 heures. Mieux encore, vous pouvez continuer à photographier, trier ou changer vos paramètres pendant que le chargeur est connecté.

Présentation de mon équipement photo Fujifilm

J’ai profité de mon week-end pour réorganiser un peu le menu du site autour des sujets de discussion vers lesquels je souhaite m’orienter. Une section “photographie” vient donc d’être créée.
Elle contiendra (comme cela se fait souvent) la description de mon équipement, incluant les tests et avis. Pour chaque appareil, pour chaque objectif, je viendrai compléter les pages d’une galerie de photos qui auront été prises avec.
Il y a donc pour l’instant:

Retour à la photographie mais quel appareil photo choisir ?

Celà faisait un moment que ça me titillait, longtemps que mon compte flickr était à l’abandon (pire que ce blog, c’est dire … ), eh bien… j’ai enfin décidé de m’y remettre.

J’ai beaucoup regardé de vidéo youtube sur les différences entre les reflex Canon et Nikon. Un plus pour Canon en video, un plus pour Nikon en photo, le tout à budget équivalent. Je savais que si j’y remettais les doigts, j’allais m’y reprendre. Mon vieux Canon 350D m’avait beaucoup plu mais aussi beaucoup frustré en basse lumière ou en qualité globale du rendu. Là … enfin… j’allais pouvoir investir dans de la qualité.

Les prétendants

Nikon D7500

Le budget que je dégageais me permettait de pouvoir investir le haut de gamme amateur, limite le début du Pro. Après de longues lectures, mon choix s’était porté sur le Nikon D7500 (infos sur eGlobalCentral.fr amazon.fr) mais à celà, il fallait ajouter au moins un objectif, zoom assez flexible et je me retrouvais en APS-C ce qui me faisait un peu douter si, à l’avenir, je comptais basculer dans le monde du Full-Frame.

Nikon D750

L’autre option était de partir sur un full-frame d’occasion (mais récent), accompagné pareil: d’un zoom polyvalent. Il y avait des 750D (infos sur eGlobalCentral.fr amazon.fr) qui trainaient sur LeBonCoin qui entraient dans mon budget à peu près.

Fujifilm X-T2

Du coup, hésitant, je suis allé dans les magasins photo de Toulouse à la recherche de l’argument apte à faire pencher la balance. Et là, les 2 vendeurs approchés, m’entendant déblatérer mes arguments et ce que je comptais faire comme photos, m’ont renvoyés tous deux sur le Fujifilm X-T2 (infos sur eGlobalCentral ou amazon.fr). 

Evidemment, on sort de la catégorie gros reflex …. on reste en APS mais, on a en échange un boitier moderne, de la 4k, 24mp de belle facture, un boitier “tactile” et léger, des objectifs à tomber (même celui du kit). Par contre… on a aussi un budget qui explose car peu ou pas de boitier et objectifs d’occasion…

Mon choix final :

J’ai beaucoup regardé de vidéos sur youtube sur cet appareil car il n’est pas très aisé d’oser sortir du duo Canon/Nikon. Pour autant, les tests, résultats, photos trouvées sur Flickr ou 500px sont magnifiques. Et l’appareil correspond d’avantage à mes besoins et envies qu’un gros reflex. Quitte à aussi abandonner l’idée de basculer en Full-Frame. J’allais investir Fujifilm et ses tout-aussi-belles optiques. Mais budgétairement, ca passait moins bien car occasion = zéro.

Mon choix a donc été de me rabattre sur le boitier X-T20 (infos sur eGlobalCentral.fr ou amazon.fr).

La différence entre le boitier X-T20 et X-T2 est minime et ne me dérange absolument pas.

Il garde la même mécanique à l’intérieur à quelques détails près : shutter à 1/4000s au lieu de 1/8000s, pas de molette physique ISO mais, accessible via le menu, pas de grip possible, pas d’emplacement pour 2 cartes mémoires.

Par contre, il est encore plus petit tout en gardant le même capteur et processeur

Vous trouverez sur youtube multitude de video de comparaison mais, en voici une interessante :

Par contre, niveau prix, je suis ok avec mon budget pour des détails dont je peux me passer

Mon choix est donc fait. Ce sera un boitier X-T20 en version kit 18-55mm

L’autre avantage, c’est que le gain de budget me permettra de mettre d’avantage d’argent dans les optiques qui est un choix bien plus pérène dans le temps quand on a choisi la famille de boitiers dans lequel se ranger. Le boitier, je le changerai bien plus vite et là, se posera la question de choisir X-Tx ou X-Tx0 …

Ma plus belle photo de 2016

Image

Alors que j’allais chercher sur mon Album “New-York” des photos pour des articles en cours d’écriture, je suis tombé sur la proposition de Flickr, en cette fin d’année, de publier sa plus belle photo de 2016.

Ma plus belle photo de 2016 a été vite trouvée, parce que plus qu’une photo, c’est le témoignage d’une émotion, d’un moment de grâce, inoubliable, vécu cette année à l’occasion du marathon de Barcelone.

Vitraux baignés de soleil, instant de grâce ...

Techniquement, elle ne cassera pas 3 pattes à un canard, et fera certainement grincer les férus de photographie comptant parmi mes abonnés Flickr ou mes lecteurs. C’est du clic-clac d’iPhone.

Mais, émotionnellement, c’est la surprise de la découverte de la Sagrada Familia, au soleil couchant. La lumière rasante, prise dans les vitraux est venue baigner la cathédrale d’une multitude de teinte féerique. En plus de l’architecture, qu’on aime ou pas,  cela venait rajouter de la gràce à la beauté et l’originalité de l’édifice.

Je pense que des moments de la journée, si vous souhaitez profiter pleinement de la visite, essayez de privilegier la fin de journée pour la lumière !

Un peu de lecture :