Test du Sena SMH5-FM duo – Casque intercom Bluetooth moto

Noël 2016 m’aura apporté, entre autres joies, un casque bluetooth intercom pour la moto, en plus des Angel Eyes ! Je voulais la possibilité de communiquer tant avec mon passager qu’avec le reste du monde et ce,  sans descendre de mon fidèle destrier. J’en avais un peu marre d’attendre les feux rouges pour pouvoir discuter avec mon fils ou avoir à me mettre dangereusement sur le bas coté pour consulter les messages quand je sentais mon téléphone vibrer dans ma poche.

Mon choix s’est donc porté sur le Sena Smh5-FM en mode duo, qui permet d’équiper complètement 2 casques.


La commande

Concernant la commande, après un rebond via le site ebuyclub (lire ici l’article pour réaliser des économies), mon choix s’est porté sur le site MotoBuykers (et ses 2,4% de cashback). Rien à redire concernant la livraison, la qualité du paquet, la rapidité de la livraison. D’ailleurs, en plus du pack SMH5-FM duo, j’ai commandé un kit audio seul afin d’équiper aussi un 3ème casque: celui de ma femme.

SMH5-FM_MINI_SLIDER2

Le montage

Chaque kit Sena se compose de deux éléments: l’intercom en lui-même, mobile, et la partie fixe à laisser dans le casque : la base d’accroche, le micro et les écouteurs. Le kit duo permet donc d’équiper 2 casques intégralement,  avec les mêmes éléments. On se retrouve donc dans la configuration au choix : conducteur/conducteur ou conducteur/passager. Comme je vous l’ai dit, il est possible d’équiper facilement un autre casque en se limitant à la partie fixe (la moins chère) si on a 2 passagers réguliers n’ayant pas le même casque, ce qui est mon cas.

La montage est aisé, surtout avec les casques modernes qui, en théorie, incluent un emplacement dédié aux oreilles pour contenir les écouteurs. Le reste est un jeu de patience pour scotcher le micro et faire passer proprement les cables dans les doublures afins qu’ils soient invisibles et protégés de tout arrachement lorsqu’on enlève ou enfile le casque.

Enfin le socle qui reçoit l’intercom se fixe sur la partie gauche du casque (c’est la main de l’embrayage, généralement libre) par une espèce de pince serrée par 2 vis à embase Allen. La clé n’est pas fournie et on est tenté de forcer un peu le serrage mais, ce n’est pas nécessaire. À l’usage, avec le faible appel d’air de l’intercom (quand on ne roule pas à 300…), ca ne bronche absolument pas.

L’utilisation

Même si elle est aisée, l’utilsation vous demandera certainement de répéter un peu les gestes, casque sur la tête, seul (c’est un conseil) dans votre cuisine. Le gros bouton du jog controle principalement l’écoute, le couplage entre intercoms, le volume sonore et l’avance entre les titres de chansons ou les chaines de radio. Le bouton jaune, lui, donne accès au téléphone ou active la radio. Mains, je ne saurai que trop vous conseiller de bosser au calme, sans conduire, les différentes fonctionnalités.

La liaison avec le téléphone marche parfaitement bien. Avec mon iPhone, Siri est au rendez-vous sans souci. Et une fois bien apprises, les fonctions sont intuitives. On passe facilement de la FM, au passager ou aux fonctions main-libre du téléphone.

Je n’ai pas essayé le couplage avec un GPS autonome mais, avec les softs de l’iphone (Plans, Waze) c’est nickel et même sans retour écran, on arrive à être guidé….. et prévenu 🙂 . Et puis… on n’est plus seul :

« Siri, lis-moi le dernier message reçu ! » …Le bonheur…

L’intercom est facile à enlever : on fait basculer la petite attache qui protège la prise des cables, on les débranche et en tirant relativement fort (c’est neuf…) l’intercom se désolidarise. Pour le rattacher, il est facile à clipser, tout comme le cable. Reste à re-basculer l’attache et c’est prêt !

La liaison à l’ordinateur (osx inclus) permet de mettre facilement à jour les firmwares et paramétrer les options dont la liste des radios présélectionnées.

SMH5-FM_MAIN_UNIT

On envoie les watts

Alors, si on parle des watts de la moto et que l’on fait vrombir l’Akrapovic, pas de surprise: il faudra monter le volume de l’écoute. Par contre, votre interlocuteur ne s’en rendra pas compte. Notez toutefois, que mon casque est équipé d’un protège vent au menton.

Si on parle des watts de la musique ou de l’écoute… là….. c’est pas top. Il ne faut pas réver, ce n’est pas un kit audio 5.1. Les écouteurs crachent ce qu’ils peuvent, c’est pauvre en basses et ca crachouille si on monte trop fort. D’un autre coté, quand le vent fouette le casque (j’ai un roadster), il ne faut pas ambitionner de le transformer en auditorium…

Mon avis

Instantanément, le Smh5-fm est passé d’inconnu à indispensable. A deux ou seul, on ne s’en passe pas. L’audio est, il faut l’admettre, perfectible en écoute. Mais, noombreux sont mes amis qui, au téléphone, ne se sont pas rendu compte que j’était à 130 sur ma Z800, gueule au vent.

Le scan de la bande fm est à éviter. Ça marqhe bien, mais, rien de vaut le paramétrage via l’ordinateur, cable Usb branché pour beaucoup plus de facilité.

Je ne l’ai pas essayé de moto à moto. Je doute qu’un éloignement de plus de 100m marche parfaitement, mais, c’est un avis sans expérience.

Je n’ai toujours pas eu à le recharger depuis que je l’ai. Certes, c’est l’hiver et je roule peu mais aucun des 2 intercoms ne réclame encore du jus malgré nos quelques sorties.

Pour finir, avec un prix l’amenant à un poil plus de 100€ par personne, l’option duo est intéressante. L’achat commun entre 2 motards est d’ailleurs envisageable car ce sont exactement les mêmes 2 éléments. Il n’y en a pas un conducteur, un passager . Ce sont les mêmes. C’est à y penser.

En bref : aucun regret, ca fait exactement ce que c’est sensé faire et ça le fait bien !!

Plus d’informations sur le site de Sena

3 réflexions au sujet de « Test du Sena SMH5-FM duo – Casque intercom Bluetooth moto »

  1. Bonjour.
    J’ai fait l’acquisition du SENA SMH5 FM mais je ne parviens pas à utiliser la fonction radio. Au point de m’interroger sur la version reçue… Sur la boite pas de doute… Bref, au-delà du fait d’appuyer visiblement 2 secondes sur le bouton jaune rien ne se fait entendre ni les bips attendus, ni quoique ce soit d’autre… La mise à jour a été faite non sans difficultés… Avez vous un avis un conseil ? Merci de votre réponse.

    • Bonjour, c’est une voix (la même que bonjour/aurevoir) qui annonce le lancement ou coupure de la radio.
      Il me semble que ca prend plus de 2 secondes mais, je n’ai pas le casque pour vérifier
      J’ai aussi utilisé l’application de configuration pour ajouter mes fréquences préférées (cette application pourrait lever un doute sur le Sena). Par l’application de conf, c’est plus pratique
      Je vérifierai via l’application Sena la version du matos. J’en profiterai pour mettre à jour le firmware (3 fois depuis que je l’ai)
      Je vérifierai aussi le volume. Il me semble bien qu’entre la voix du sénat, le bluetooth et la radio que chaque réglage de volume soit indépendant. Vous avez peut-être tout au plus bas …
      Laissez moi un message pour me dire ce qu’il en est !
      Frédéric

  2. Bonjour, Je partage mon expérience, c’est mon premier kit intercom donc je ne peux le comparer avec d’autres: L’installation et la mise en route sont très simple. Il est livré avec beaucoup d’accessoires. Par contre l’utilisation en roulant (avec les vibrations et tout le toutim) est un peu déconcertante. A 60km/h changer de morceau avec appui long et tourner en même temps n’est pas aisé avec une paire de gants hivers. Peut-être une question d’habitude à voir avec le temps… La qualité du son est correct pour téléphoner mais on est très loin de la qualité d’un casque audio. Écouter de la musique avec ce casque équivaut à écouter de la musique avec le haut-parleur de son smartphone. Concernant le volume on entend la musique ou clairement la voix de son interlocuteur jusqu’à 70km/h au-delà on discerne ce qu’il dit, à 130kmh sur autoroute on entend quasiment plus rien, quand on s’arrête la musique ou la voix est trop forte. Bref l’expérience audio, dans mon cas, n’est pas géniale. Pour une utilisation en ville à 50km/h surement mais pour un road trip ce n’est pas super « glop ». Encore une fois je n’ai pas d’élément de comparaison avec d’autre kit intercom mais j’ai cru lire que celui-ci faisait partie des meilleurs, j’ai peu d’espoir avec les concurrents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *