Comment activer le coté sombre de l’interface d’OSX 10.10 Yosemite

Ce soir, alors que la nouvelle version beta d’OSX Yosemite (10.10) est rendue disponible par Apple, le site AppleInsider nous donne la technique pour passer l’interface en version sombre (préliminaire). L’article est le suivant : First OS X 10.10 Yosemite update offers very early look at ‘dark mode’.

Yosemite-Dark-Mode

Mode Sombre de Yosemite (image copyright AppleInsider)

Pour tester, le code est le suivant (via le terminal):

sudo defaults write /Library/Preferences/.GlobalPreferences AppleInterfaceTheme Dark

Pour revenir à l’interface claire :
sudo defaults write /Library/Preferences/.GlobalPreferences AppleInterfaceTheme Light

Notez qu’il faut rouvrir sa session utilisateur pour que ça marche.

Applications gratuites dédiées à la productivité sur iTunes Store

prodMondayC’est lundi et pour bien commencer la semaine, Apple propose gratuitement des applications dédiées à la productivité sur une page dédiée du Store : Productivity Monday.

A l’heure actuelle, je ne sais pas si ces apps étaient payante et /ou si l’opération a vocation à être reconduite ou limitée aux seuls lundis…

Blessure du mollet en running : comprendre, guérir et prévenir

Je voudrais partager avec vous, amis coureurs, cet excellent article de SantéSport Magazine : “Claquage du mollet Auto-rééducation“. Ce n’est pas pour rien, car dimanche, sans en arriver au claquage, je me suis encore fait mal. Et cet article m’aura franchement éclairé sur les raisons et donné une voie vers la prévention. Je discutais hier soir avec le président du comité directeur EPGV à l’issue d’une réunion, et nous sommes tombés d’accord que 10 coureurs = 10 conseils = 10 méthodes d’entrainement. Alors, prenez ce qui suit de cet article comme ma seule et simple lecture et gardez-en ce qui vous arrange.

NOTE : un nouvel article fait suite à celui-ci :
Comment guérir ses contractures du mollet faites au Running

Mon histoire

Je me suis blessé au mollet gauche une première fois lors de la préparation du marathon de Toulouse métropole en sept 2012. J’enchainais les sorties longues, sans trop pousser le cardio et ce jour là, je courrais très lentement avec une collègue débutante. Une “récup” en somme… Alors que je ne dépassais guère les 100 bpm au cardio, j’ai ressenti une pointe au mollet. Je la raccompagne et décide de repartir “tester ça”. 600 m plus loin : CLONG !! Fatal …. La radio a “montré quelque chose” mais rien de flagrant. En tout cas, pas un claquage. Un mois de repos et un légère reprise m’ont tout de même permis de courir le marathon (3h46 pour mon premier). Lire la suite