Avis sur le DJI Robin-SC, le Ronin-S pour mirrorless

La sortie du stabilisateur Ronin-SC de DJI dont je vous parlais hier a ravivé mes envies de disposer dans mon équipement d’un gimbal capable de compenser le manque de stabilisation de mon Fujifilm X-t20. J’avais beaucoup regardé le Zhiyun weebill lab 3 mais sans parvenir à me décider…

L’arrivée du Ronin-SC change un peu la donne, d’autant qu’il est moins cher.

Voici donc, dans cet article, un rappel de ses principales caractéristiques et une compilation des avis disponibles sur la web (et principalement YouTube)

Caractéristiques

Le Ronin-SC est le petit frère du DJI Ronin-S. A ce tire, il est bien plus léger puisqu’il dépasse à peine le kilogramme mais en contrepartie, il ne supportera qu’un assemblage de 2 kilos maximum. A ce titre, il faut quand même vérifier la matrice de compatibilité fournie par DJI (https://www.dji.com/fr/ronin-sc/info#downloads) pour vous assurer que votre ensemble boitier et objectif est bien compatible (voir mon actu d’hier pour Fujifilm). Certaines videos laissent apparaitre que certains boitier mirrorless, poussés en arrière pour équilibrer l’objectif, viennent en butée et bloquent un axe du gimbal (Canon Eos R)

Pour le reste, il dispose de toutes les fonctionnalités du Ronin-S sans sacrifier énormément de durée de vie puisqu’il tiendrait 10h contre 11, relevé dans une vidéo. Il permet donc

  • Stabilisation sur 3 axes
  • Bascule en mode sport et selfie
  • Rotation roulis 360°
  • Suivi des cibles avec ActiveTrack 3 (Via téléphone)
  • Timelapse motorisé (via téléphone)
  • Suivi des movements du téléphone (recopie des rotations)
  • Support pour smartphone
  • Pour la version combo pro: moteur focus et focus wheel associée

Disponibilité

Le pack normal

Le pack pro combo

Le pack pro combo contient en plus tout le système de Follow focus: bagues pour objectif, moteur focus, tige de fixation et accessoires)

Compilation des avis

Les premiers avis sont plutôt réconfortants car ils dénotent très peu de différences avec le Ronin-S en dehors de ce qu’il est capable de gérer. Les fonctionnalités sont complètes et très intéressantes pour une gamme de prix relativement basse et des accessoires complèts. Il faut tout de même vérifier qu’il sera compatible avec votre arsenal mais si vous cherchez un stabilisateur pour votre boitier mirrorless, le DJI Ronin-SC est le choix à faire en ce moment

Vidéos de tests

En français

Stéphane Couchaud

En anglais

Parker Walbeck

Matti Haapoja

iPhonedo

Georges CamerasTV

B&H Photo Video

Test du Western Digital WD TV Live

Introduction

41DIRbmQKGL._SL500_AA300_[1]

Cela fait un moment maintenant que je cherche un lecteur multimédia correct pour aller avec ma jolie télé que je me suis payé avec l’argent des cigarettes que je ne fume plus. Seulement voilà, je ne voulais pas (pouvais??) d’un système onéreux. Bien sûr, si j’avais eu l’argent, j’aurai opté pour le système HDI Dune HD Base gavé de disques. Le produit est tentant, surtout avec son rack disque easy qui permet de changer à la volée.

Entre temps, mon ami JC m’avait parlé du boitier WD qui avait par contre le souci de ne faire le DTS qu’en pass-through. Inadmissible avec mes sources et le fait que je n’avais pas de home cinéma, donc, rien pour restituer. (on ne se moque pas)

Depuis quelques temps, JC me disait qu’il allait y avoir une nouvelle version, avec le DTS. Il a fait depuis une chose inimaginable : il me l’a amené ! L’enfoiré ! Et c’est ce test que vous lirez par la suite

Continuer la lecture