Améliorer les graphismes de Wow

Je suis tombé hier sur cette vidéo sur Youtube. Elle présente des macros pour améliorer certains détails de l’affichage de World Of Warcraft.
Il faut au préalable que vous ayez passé tous les paramètres de qualité à fond !
Je vous copie/colle le code pour ne pas que ayez à aller sur youtube les chercher
Pour pousser la qualité :

/console groundEffectDensity 256
/console groundEffectDist 200
/console detailDoodadAlpha 100
/console horizonfarclip 2112
/console farclip 999
/console characterAmbient

Pour la repasser normale :

/console groundEffectDensity 16
/console groundEffectDist 1
/console horizonfarclip 1305
/console farclip 177
/console characterAmbient 1
/console smallcull 1
/console skycloudlod 1
/console detailDoodadAlpha 1

Vu sur IceFlowStudios

Mettre à jour Mangos et les bases SQL

Dans un post récent, je vous ai présenté le Projet Mangos, projet qui permet de mettre en oeuvre un serveur WOW local. En regardant les requêtes qui ont amené des visiteurs sur ce site (ce que je ferai plus souvent), je me suis rendu compte de beaucoup cherchaient comment mettre à jour les bases SQL.

Lorsque j’ai écrit le précédent article, je voulais l’agrémenter de quelques bons principes. je vais profiter de ce post pour vous les soumettre.

Un brin d’organisation

S’il est un élément pas évident à suivre, ce sont les numéros de version. J’ai choisi pour ma part de clairement les nommer dans mon répertoire mangos. J’ai deux dossiers: un "current" qui est la version de mangos en exploitation et correspondant aux bases de données et un répertoire "Next" de travail pour préparer la mise à jour. Dans le répertoire "Current", en plus des fichiers et dossiers classiques de mangos, je stocke un répertoire nommant chaque élément et sa version. Voici une copie de mes répertoires :

Mangos-2-1 

Vous remarquerez les répertoires en vert, sources des imports de tortoiseSVN. En cas de doute sur la version extraite d’un SVN, il suffit de cliquer droit sur le répertoire > Propriétés > Subversion :

Mangos-2-2

Mettre à jour Mangos

Concernant Mangos, rien de bien compliqué, il suffit de compiler Mangos puis ScriptDev comme la première fois. Donc, on copie les exe et dll dans le nouveau répertoire Next en y ajoutant les dossiers indiquant les nouvelles versions. Il ne faut pas oublier non plus d’y préparer une copie des fichiers conf.

Les répertoires "maps", etc… ne sont à refaire que si WoW lui-même est patché. En effet, le contenu de WoW ne change que lors des patches.

Mettre à jour les bases

C’est généralement la partie la plus stressante parce que c’est là qu’on risque de ne plus faire marcher correctement le bouzin. Il suffit de répérer celles dont on a besoin en fonction des numéros de version et de le faire dans l’ordre de la compilation et des ajouts que l’on a fait. D’abord mangos, puis SD2, puis Acid, puis UDB et enfin, UDB-fr. Si un des projet n’a pas eu de mises à jour, on s’en moque, on passe au suivant sauf alerte bien explicite dans les changelogs (je ne l’ai pas dit, mais, il faut les lire quand même hein !!!)

Si on prend donc l’exemple affiché sur l’image ci-dessus, Mangos exécuté est à la version 6386. A l’heure où j’écris ces lignes, Mangos est à la version 6420. Il faut donc regarder dans le répertoire \Mangos-sources\sql\updates pour trouver celles dont on a besoin (je les ai sélectionnée) :

Mangos-2-4

La 6381 a déjà été appliquée puisque je suis en 6386. Il faudra donc lancer, avec SQLyog chaque mise à jour sur la base qui lui correspond. Le nommage est ainsi:
VersionSVN_BaseAffectée_TableAffectée.sql

Vous comprendrez l’interet de suivre les mises à jours fréquemment. Mais n’oubliez surtout pas qu’il faut limiter les mises à jour à la version de mangos en exécution.

C’est pourquoi j’ai un répertoire "Next". J’y prépare tout compilation + Conf et dans chaque répertoire utilisé pour noter les versions, je copie les scripts SQL concernés. Ainsi, je coupe mangos (ne pas faire de MAJ Sql si le serveur tourne hein !!!), je remplace les fichiers, je lance les différentes scripts et je relance.

ScriptDev, Acid, UDB et consors fonctionnent au niveau de SQL et des MAJ sur le même principe.

Bon patchage ! N’oubliez pas de le faire souvent et n’hésitez pas à poser des commentaires si vous avez des questions ou des demandes d’aide.

Creative Commons License: Attribution, Share-AlikeExcept where otherwise noted, this content is
licensed under a Creative Commons License.



Flux de commentaires

Suite à la migration à la dernière version de b2evolution, j’ai aussi créé une adresse générique pour les commentaires faits sur ce blog :
http://feeds.feedburner.com/LeBlogDeFrenchw-Comments.

Pour rappel, l’adresse du flux régulier est :
http://feeds.feedburner.com/LeBlogDeFrenchW

Flock 2 Beta

J’ai complètement laissé de coté Flock, le navigateur social par excellence, pour Firefox 3 dès sa sortie. Je reviens maintenant vers lui puisque la Beta de la version 2 est disponible à l’adresse suivante : http://www.flock.com/beta/download/

Bien entendu, cela demeure une version Beta, de surcroît en anglais. Mais, je pense que c’est un navigateur à promouvoir ! D’abord, parce qu’il y a Firefox derrière et la version 2 de flock intègre la version 3 de firefox. Ensuite et surtout parce que c’est un navigateur qui vous permet, en plus des fonctions classiques d’un navigateur, de suivre tout votre petit microcosme 2.0.

Flock permet dans une barre de suivre votre compte Flickr, Facebook, Twitter, Youtube et j’en passe; d’y uploader des médias. Il intègre un éditeur de billets pour votre blog et un système de presse papier dédié Html. Un autre barre vous permet de suivre vos flux multimédias préférés comme Flickr, youtube.

Vous suivez vos amis 2.0 au fur et à mesure de leurs posts/actions/réactions. Vous suivez et éditez votre blogs et les commentaires. La "people sidebar" vous permet de garder un oeil sur toutes vos connaissances et votre "home" agrège toutes les dernières informations ces flux et sites que vous suivez régulièrement.

Sautez le pas et essayez Flock !

J’étais là

C’est difficile d’exprimer le pouvoir que cette vidéo a sur moi. Bien entendu, si on ne regarde que le coté technique, l’esthétique, elle est parfaite. Bien montée, originale, bon rythme, un très bon jeu… rien à redire.

Mais, ce qui me scotche, c’est le propos. Qui n’a pas eu l’occasion de dire, "j’étais là… et je n’ai rien fait !". Par forcément pour les mêmes raisons que Zazie, mais, on a tous des casseroles à se trainer.

J’en ai une que je traîne lamentablement mais, il m’est impossible d’en parler au concerné. Je ne peux qu’être là… quand il a besoin. Etre là pour le soutenir quand il ne va pas bien. Ma casserole m’a récemment pété à la gueule parce que je me suis rendu compte qu’une autre personne proche de moi aurait pû éviter le même écueil si j’avais levé le lièvre.

C’est la première fois que j’en parle et ce n’est pourtant plus récent. Mais, ca me pèse. Chaque fois que j’y pense, je le regrette, je m’en veux. Je ne rentrerai pas plus dans le détail par respect pour eux et leur peine. Et parce qu’à coté d’eux, j’ai vraiment pas l’air malin à me plaindre. Je m’auto-excuse en me disant que j’étais petit, mais, ca a du mal à suffire des fois. Putain de vidéo !

J’étais là…. mais, je n’ai rien fait.

Pardon…