L’iPad d’Apple est en vente dans la boutique de FrenchW.Net

Non, je ne plaisante pas !

Il est possible de commander dès maintenant l’iPad sur ce site. Les modèles sont :

N’ayez crainte, la gestion de la boutique est assurée avec sérieux par amazon.fr.

Tous ces prodtuis (et les futurs) seront regroupés dans la section de la boutique dédiée à l’iPad

Voilà, une information… et des produits (un jour…) … qui feront je l’espère, plaisir à @fenice et @albanblog (mon #FF du jour)

PS : la vente et la boutique sont sérieuse. En ce qui concerne l’info en tant que telle, c’est plutôt un tease de repas de midi ! :>

Téléchargez Office 2010 sur le site MSDN

Après Visual Studio 2010 dont j’annonçais la disponibilité il y a deux jours, c’est au tour du produit phare de Microsoft d’être disponible, en version finale, pour les abonnés MSDN. Office 2010 est disponible et en français !!

Vous pouvez donc télécharger dès maintenant :

  • Office Professional Plus 2010
  • Office Web Apps 2010
  • SharePoint Server 2010
  • Visio 2010
  • Project Standard 2010
  • Project Professional 2010

Pour la petit histoire, j’ai descendu Office à 11,7 Mo/sec (voir le screenshot)

Sortie de InDefero, la forge gratuite et multi-projets compatible git

C’est avec grand plaisir que j’ai pu lire avant-hier le tweet de Loïc d’Anterroches (@DaLoic) annonçant la sortie de la version 1.0 de InDefero.

InDefero, c’est une appli web Open Source de gestion de projet en développement informatique. En bref, une forge. Il s’inspire, si on peut dire, de Google code par son allure et sa simplicité. Il est gratuit ce qui ne gâche en rien le plaisir.

J’ai prévu d’écrire un article sur le projet-plume concernant ce logiciel et pourrait donc vous en dire un peu plus quand il sera rédigé.

indefero-nice-screenshot

En attendant, pour vous donner une information rapide, InDefero est compatible avec git, svn, mercurial et est capable de faire le lien entre ses éléments et le code. L’intégration nécessitera que vous ayez un accès root et shell sur le serveur)

Les fonctionnalités sont les suivantes concernant la gestion de projet :

  • Informations sur le logiciel
  • Zone de téléchargements
  • Documentation (wiki) en collaboratif
  • Gestion des tickets et bugs (incluant les propositions de patch)
  • Browsing du code source (visualisation des commits et des diffs)
  • Gestion des revues de code

Cette page vous permet de faire le tour de ses fonctionnalités.

Dans le cas d’un code hébergé sur git, ce qui me concerne plus particulièrement, il permet de gérer les accès au code en parfait remplacement de Gitosis que j’utilisais jusqu’à présent. Ainsi, ajouter la partie publique de votre clé ssh via InDefero lui permettra de mettre à jour les accès shell pour pouvoir faire du ssh et ainsi, autoriser par utilisateur le fameux « git clone git@monserveur:MonProjet.git« . Que du bonheur pour la gestion de forge.

Ces accès sont paramétrables par utilisateurs et par projet. Parce que l’autre point sympa, c’est que InDefero est multi-projets et qu’il est possible d’en rendre certains strictement privés

Pour terminer, Céondo l’éditeur, propose l’hébergement de la forge sur leurs propres systèmes.

C’est le système que nous avons choisi pour héberger les futures applications de DRNet. Je ferai un lien vers l’article que je rédigerai sur le projet plume plus tard.

Encore bravo et merci aux développeurs et contributeurs.

Visual Studio 2010 et MSDN Library enfin disponibles en français

Ca y est !! Après avoir diffusé la version US lundi dernier, il est maintenant possible de télécharger Visual Studio 2010 en français. L’offre est bien entendu réservée aux heureux abonnés MSDN ^^. Il est aussi possible d’avoir accès à MSDN Library en français.

Bon téléchargement !

Installez Battle.net Mobile Authenticator de Blizzard

Je ne sais pas pour vous, mais, j’ai plutôt l’habitude de lancer World of Warcraft à partir de l’exécutable, sans passer par le launcher.
Moralité: peut-être vous, comme moi, avez un moment raté les publicités incitant à passer par un matériel d’authentification. Vous aviez peut-être aussi vu que sur sa boutique, blizzard vendait une petite clé fournissant un numéro à chaque login : le battle.net authenticator.
Seulement ……. 6,99 €…… hein ? on se comprend ! Commander, payer, attendre, toussa !

Au moment de la conversion du compte sur battle.net, j’ai eu l’occasion de tomber sur une page présentant le mobile authenticator. Laissez-moi en faire aussi la publicité parce que ca ne vaut vraiment pas le peine de s’en passer. J’en entend trop peu parler au détriment d’histoires de vols de compte toujours plus fréquents.

Le Mobile authenticator est une application disponible pour l’iPhone, iPod Touch et Android. D’autres solutions sont à priori disponibles pour d’autres téléphones mais, je n’ai pu tester que la version pour iPhone/iPod. L’application est téléchargeable sur l’iTunes Store et l’avantage immédiat sur son concurrent hardware, c’est sa gratuité.

Par ailleurs, vous trouverez aussi sur l’iTunes Store la version mobile de l’armurerie.

L’application est light, rapide. Elle demande de temps en temps un accès au réseau (pour la synchro avec battle.net) mais, elle peut s’en passer. Battle.net mobile authenticator, une fois activé sur votre compte battle.net, viendra protéger chacun de vos accès au jeu, à votre compte battle.net, voire à certaines fonctions de l’armurerie.

Autant dire qu’en ces temps de vol de compte, c’est un indispensable pour la pérénité du temps que vous aurez passé avec votre « main ».

Vous trouverez sur cette page d’assistance, toute l’aide nécessaire à son installation et à son activation si toutefois il y avait un souci.

Voilà, j’enfonce certainement pour beaucoup d’entre-vous une porte ouverte depuis un moment, mais, vu que j’en vois peu la publicité faite par les joueurs, il n’est peut-être pas vain de rajouter une couche et de dire que c’est une application qu’il FAUT avoir installé et activé pour plus de tranquilité.

Cerise sur le gateau, l’ajout d’un authenticator à votre compte vous permet de bénéficier en jeu, du compagnon Chiot du Magma lié au compte ^^ (il est sympa et propose des animations amusantes)

Un rapide état autour de Mangos, l’émulateur World Of Warcraft

Oui, un article qui sera rapide ! (c’est dire … :> )

J’ai tout de même de plus en plus de mails concernant cet émulateur que je ne pouvais pas éviter de faire un point.

Tout d’abord, le core que j’utilise est compilé maison. Je n’ai pas cloné le dépot mangos/mangos mais le dépot Naicisum/mangos . En effet, naicisum a repris dans sa branche ahbot, les travaux de Chris K. et de ses successeurs pour apporter au core et plus précisément à l’hotel des ventes un peu de vie. AHBot permet, en se basant sur un compte dédié, d’alimenter l’hotel des ventes en items et même, depuis qu’ils ont implémenté AHBuyer, à recheter les items mis en vente par les joueurs.

Voici pour le postulat de départ !

Ensuite, une fois compilé et la BDD à jour, rien de plus classique que ce que j’avais déjà écrit dans l’article « Traduire Mangos /mangos translations » :

  • la base de données WOTLK produite par UDB
  • Scriptdev et acid
  • les patchs de traduction produits par UDB_fr

Je n’utilise plus les outils (http://github.com/FrenchW/mangos-translations/) que j’ai commencé à développer pour améliorer udb_fr. En effet, après avoir leur avoir suggéré de créer un addon de collecte d’information à la manière de judgehype, la base UDB_FR est bien fournie (j’encourage d’ailleurs les joueurs sur serveur officiel à venir les aider en postant leurs collectes). L’autre point est que les outils que je cherchait à développer étaient destinés à traduire toutes les bases de données et pas seulement UDB. Mais… dans les faits…. Autant investir dans UDB !

Voilà !

Un bémol toutefois : jouant à nouveau sur serveur officiel, je n’ai aps fait la manip chez moi depuis un moment. Mais, à y regarder d’un peu plus près pour la rédaction de cet article, les choses ne me semblent pas avoir beaucoup changé.

Pour ce qui en est de traduire le code, je pense que le lieux est de forker mangos/mangos, rechercher les éléments à traduire (il ne doit plus trop en rester en dur) et proposer vos patches aux développeurs pour que l’ensemble de la communauté en profite.

Migration de site et redirection permanente 301

Suite à la migration de ce site, le trafic des moteurs de recherche allait toujours à l’ancienne Url. @fenice, toujours lui, m’indiqua qu’une redirection permanente était faisable, d’autant qu’elle ne dépendait en fait que du fichier apache .htaccess .

Effectivement, quelques recherches plus loin après avoir fini de lui raconter ma vie au téléphone, je tombais sur des informations intéressantes. Contrairement au code 302: le classique redirect que l’on insère facilement dans notre code (le response.redirect de .net) mais, qui n’est qu’une redirection temporaire, le code 301 indique une redirection permanente. De fait (et en théorie), les moteurs de recherches mêmes sont sensés s’adapter (il vaut mieux aller modifier les urls où il faut -> voir plus loin dans les outils)

L’autre intéret me concernant, chaque article de l’ancien blog avait pour url blogs.frenchwave.org/FrenchW.php/urlArticle. Or, j’ai modifié le .htaccess du nouveau et la configuration pour que l’url soir directement frenchw.net/urlArticle (sans le FrenchW.php). Magie, je peux aussi réécrire l’url avec le redirect permanent instauré dsur l’ancien site. Etant donné qu’il traite itérativement chaque ligne, pour correspondre aux différents url de mon ancien b2evolution, le fichier .htaccess est comme ceci :

Sur l’ancien site :

RedirectPermanent /FrenchW.php http://frenchw.net
RedirectPermanent /index.php http://frenchw.net
RedirectPermanent / http://frenchw.net

Sur le nouveau (pour que vous voyez comment a été ignoré le début d’URL index.php correspondant au blog_2 ici):

RewriteEngine On

# Redirect anything that's not an existing directory or file to index.php
RewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-d
RewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-f
RewriteRule ^ index.php

Ainsi, l’intégralité des requètes, recherches et liens pointant vers l’ancien site sont réécrites, reformulées et les navigiateurs sont automagiquement renvoyés vers la nouvelle url de ce qu’ils recherchaient initialement.

Il ne vous reste plus qu’à aller modifier définitivement vos urls sur les outils des 2 principaux moteurs de recherche (non exhaustif bien entendu):

… et à regarder arriver l’ancien trafic vers le nouveau site. C’est immédiat !!